Les enculeurs de vaches

Débat philosophique sur l'importance du jeu dans les staffs scouts ou pourquoi ne se voir qu'une fois par an alors qu'on s'entend bien?
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Racontez vos meutres

Aller en bas 
AuteurMessage
Goupilif

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 34
Localisation : Terre! terre!, terr.. aïe
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Racontez vos meutres   Lun 28 Mai - 19:35

Comme chacun sait, il est d'usage parmi les arpenteurs de prairies de commetre l'un ou l'autre homicide durant le camps, selon l'inspiration et le coeur qui en dit tout antant.

Si toi aussi tu as un crime que tu n'as jamais osé raconter, vient te décharger ici de ce poid dans ta poitrine, vient, proteger par l'anonymat, nous donner des idées pour l'été prochain.

Faute de mieux vous pouvez aussi raconter vos meutres ratés, ou même simplement vos envies de meutres.

Bien, qui veut commencer? Voici le micro de la parole,

rouge,





















ça veut dire prite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guyz SuperStar
Admin
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 34
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Racontez vos meutres   Mar 29 Mai - 10:43

Voilà docteur, mon problème c'est que lors de chaque camp j'ai des pulsions meurtières qui m'habitent, je commence par arracher les ailes des limaces, j'arrache les dents des abeilles, je coupe les apendices des scorpions...
Si je m'arrêtais là, tout irait encore bien, diriez-vous, mais souvent j'en veux plus... Mais je dois me contenir car je ne parviens pas à savoir comment je peux dissimuler les corps sans que mon entourage s'en apperçoive...

Si vous pouviez m'aider, ca me sortirait de l'embarras...

Bien à vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goupilif

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 34
Localisation : Terre! terre!, terr.. aïe
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Racontez vos meutres   Mar 29 Mai - 16:55

Haaa, le fameux problème des corps... En effet, c'est souvent la partie la plus délicate d'un meurtres. Trop d'assassins amateurs se font prendre par manque de perfectionnisme; quoi de plus normal en effet, une fois la pulsion assouvie, la pasion retombée, que de négliger le service après vente... Grave erreur, cependant!... qui peux d'ailleurs vous valoir de nombreux ennuis judiciaires.

Le meutre en milleux scouticole est pourtant relativement aisé, c'est généralement sur des scouts que de grands noms tels que Hannibal ou le dépeceur de Mons se sont faits leurs premières dents, si j'ose dire. Il ne faut toutefois pas croire que toutes les situations de camps scout sont identiques. Il existe certes des similarités frappantes mais cela ne devrait pas nous faire perdre de vue les nuances et les détails essentiels propres à chaque section.

Procédons avec ordre:

Le meutre de balladin ou de nuton est sans doute le plus facile à dissimuler. Veillez d'abord à effacer toutes traces(la suite a été censurée). Comme le corps est petit c'est évidemment beaucoup plus facile. Je recommande l'acide sulfurique, ou à défaut le bon vieux feu de camps. Veillez à laisser le corps bruler assez longtemps. Pour disposer des restes, il y a plusieurs possibilités. Pour les tous petits on procédera à un découpage de la viande en lammeles fines, et on ira distribuer cette viande aux cochons de la ferme la plus proche (ça mange tout un cochon). Il y a bien sûr également la possibilité du vieux sac poubelle que l'on prendra soin d'aller déposer au millieu d'un dépot sauvage d'ordure occasioné par d'autres scouts que les votres. Il est en effet de grande chance que la police enquete et retrouve l'Unité propriétaire de ces poubelles, et quoi de plus cocasse que de faire une telle blague à vos camarades scouts ou patros.

flower


Dans le prochain numéro, nous discuterons du meutre en millieu louvetaux. Bien le bonsoir.

Votre message a été en partie censuré par Guyz SuperStar (modérateur) pour des raisons évidentes d'ordre moral. Si les raisons vous échappent, n'hésitez pas à prendre contact avec lui. Merci de votre compréhension
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guyz SuperStar
Admin
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 34
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Racontez vos meutres   Mar 29 Mai - 18:00

J'avais déjà toute la collection de vos ouvrages mais ces conseils là n'étaient pas notés...

J'ai pris bonne note, j'ai hâte de connaître la suite.

Merci doc pour tous vos conseils
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rikkithekid
Admin
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 34
Localisation : à mon bureau
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Racontez vos meutres   Mar 29 Mai - 18:16

Au camp de cet été j'ai initié deux guide au meurte à l'opinel...

Que penser vous de la solution de mettre les animés dans le coup pour éviter de vous retrouver derrière les barreaux? A quel age peut on demander à un animés de faire le boulot à votre place?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guyz SuperStar
Admin
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 34
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Racontez vos meutres   Mar 29 Mai - 18:32

d'après ce que j'ai lu dans le livre n°324 "Comment faire accuser le voisin" du Docteur Goupilif, il indiquait que c'était un super plan mais qu'il fallait faire attention car ca pouvait vite se retourner contre soi.

Il proposait plusieurs solutions :
- Créez une querelle entre les les guides pour camoufler le tout et qu'on trouve facilement un mobile.
- Faire en sorte qu'on ne vous voit pas avec la guide qui fait le boulot dans les dernières heures (privilégier les derniers jours même).
- Arrangez vous pour tenter d'intervenir en sauveur (un peu tard), on vous disculpera de tous soupçons.
- Faire en sorte que la guide qui a fait le boulot à votre place, s'étrangle malheureusement avec un bout de doigt de sa victime (la technique de l'accusation cannibale, très souvent utilisée).
...

Je pourrais vous prêter le livre si vous souhaitez.
Vous pourrez me retrouver tous les samedi à 18h sous les ponts du Canal de Bruxelles pour notre grande réunion des SAGES (à savoir Société Anonyme des Grands Etrangleurs et Scarifieux et ne pas confondre avec la Saucisse des Artificiers Guatemaltais d'Estonie Soudanaise, qui elle se réunit les vendredi soir sur le sommet de l'atomium).

Voilà quelques pistes donc en attendant les conseils avisés du docteur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goupilif

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 34
Localisation : Terre! terre!, terr.. aïe
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Racontez vos meutres   Mar 29 Mai - 18:49

Tres bien mon garçon, je vois que tu as bien retiendu ta leçon. Attention cependant de ne pas utiliser des guides de moins de 15 ans, car à cet age éminnement instable elles font de très mauvaises complices (plus jeune ou plus agée fera l'affaire).

A samedi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goupilif

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 34
Localisation : Terre! terre!, terr.. aïe
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Les loups   Mer 30 Mai - 19:11

Amis de la nature, bonsoir...

Après l'apéritif chez les balladins, nous en venons maintenant à l'entrée: le meutre de louvetaux. Le louvetaux est encore un être naïf dont il vous sera aisé d'abuser la confiance. Il est déjà vif cependant, donc contrairement aux plus petits les meutres en série et autres grandes noyades ne sont pas conseillés.

Choisissez votre proie parmi les hyperkinétiques. En cette époque troublé, il est toujours l'un ou l'autre de ces adorables banbins qui ne peuvent pas s'endormir ni même se tenir tranquille deux secondes sans cachets réservés aux adultes... Il s'agira simplement de lui admninistrer un sédatif puissant, le soir, en lieu et place de sa Ritaline quotidienne.

Soit vous forcez la dose pour qu'il s'endorme définitivement tout de suite. Il y a fort à parier que vos collegues de staffs ne se rendront compte de rien d'anormal, trop content qu'ils seront de voir l'affreux bambin enfin somnolent.

Soit vous allez le récuperer et l'achever à votre aise tard dans la nuit.

Toujours est-il qu'il s'agira de se débarasser du corps tard dans la nuit. Nous passons maintenant aux exercices théoriques: Comment vous y prendez-vous pour faire disparaitre le corps sans attirer les soupçons?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guyz SuperStar
Admin
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 34
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Racontez vos meutres   Mer 30 Mai - 19:21

eh ben... c'est un peu pour cela que je vous ai écrit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goupilif

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 34
Localisation : Terre! terre!, terr.. aïe
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Racontez vos meutres   Mer 30 Mai - 19:45

c'est comme en psychanalyse, je te renvois à tes intérogations existencielles;


Car la réponse se trouve en toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guyz SuperStar
Admin
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 34
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Racontez vos meutres   Ven 1 Juin - 17:08

J'ai regardé en moi... j'ai rien trouvé d'autre que des boyaux... Je peux refermer maitnenant? Parce que ce n'est pas pratique quand je me déplace...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rikkithekid
Admin
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 34
Localisation : à mon bureau
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Racontez vos meutres   Ven 1 Juin - 17:16

Sort d'abord tes amydales et ton apendice comme ç c'est fait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goupilif

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 34
Localisation : Terre! terre!, terr.. aïe
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Racontez vos meutres   Lun 4 Juin - 19:46

Pour ce qui est du corps de louvetaux, la réponse était pourtant simple. Il suffit de le découper en morceaux (et oui, encore), et de se servir de la viande pour l'intendance (le loup étant un loup pour l'homme). Quand au squelette, on s'en servira pour bricoler avec les sizaines un vrai xylophone des îles...

C'etait pourtant simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goupilif

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 34
Localisation : Terre! terre!, terr.. aïe
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Racontez vos meutres   Lun 4 Juin - 19:56

Le meurtre de guide(s) est sans doute la chose la plus amusante qu'il vous sera donné de faire durant vos années d'animation. Il est même possible de se rendre responsable de plusieurs morts lors d'un camps sans attirer outre mesures les soupçons.

L'adolescente post-pubère se caractérise par sa faiblesse psychologique. Il ne s'agira donc plus ici de vulgairement mettre la main à la pâte, si j'ose dire, mais plutôt de commencer à raffiner vos aptitudes à la cruauté psychologique. Il existe un subtil équilibre affectif par lequel vous aurez la confiance de la guide tout en étant capable de la dénigrer en douce, et d'accentuer ses doutes sur sa propre valeur tout en lui donnant l'impression que vous l'aidez. Il s'agira le plus souvent de la convaince en douce qu'elle est moche et inutile, que personne ne l'aime, à part vous bien sûr sauf que ce n'est que de la pitié, il faut qu'elle s'en rende bien compte.

Je ne m'étendrai pas sur ce sujet délicat, mais toujours est-il qu'il est parfaitement faisable de pousser une guide normale à mettre fin à ses jours en l'espace d'une semaine, si les circonstances sont propices.

flower

Voilà, la prochaine fois nous parlerons du meurtre de scout, ou comment attiser la haine entre jeunes garçons au points qu'ils s'éclatent mutuellement la tête contre les potaux du piloti jusqu'à ce que cervelle s'en suive...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guyz SuperStar
Admin
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 34
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Racontez vos meutres   Lun 4 Juin - 22:09

Encore! encore! encore! Very Happy


Du sang, des boyaux, de la rate et du cerveau lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goupilif

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 34
Localisation : Terre! terre!, terr.. aïe
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Racontez vos meutres   Mer 27 Juin - 16:23

WARNING: ce qui suit est grossier, sexuel, scatologique, indigne d'un animateur scout. Non-pervers s'abstenir de lire, merci.


**Vous excuserez, j'en suis sur, ma trop longue absence à cette tribune. Enfin allegé de soucis secondaires, j'en reviens à ma vrai raison d'être, les meutres et autres violences en milieu scouticole.**


Cette semaine, comme promis, nous parlerons de la gestion de la violence chez les scouts éclaireurs.

Le scout éclaireur est un espece mâle (nous marquerons par un silence pudique notre désaprobation radicale de cette abération anti-Baden-Powell que constituent les sections mixtes). Il vit dans les bois, du moins pendant l'été.

La sexualité du scout éclaireur est encore mal affirmée, et c'est au moyen d'une vulgarité à tendance scatologique qu'il tente de canaliser ses flux de testostérones. Que n'a-t-on pas vu ou vécu en matière d'expérimentations, qui pour être homosexuelles ne révelent pas moins un sens inné de la fantaisie érotique, que les animateurs avisés prendrons soin d'encourager.

Ainsi de la fameuse façon de pisser dans la bouche d'un camarade du haut du mirador... n'est ce pas une admirable façon d'apprendre que c'est précisément la juste distance, la stimulation artistique (car le mirador est un hymne au phallus, et le scout qui réceptionne la pisse a forcément les yeux levés vers cet idéal viril), la simulation toujours réversible du rapport dominant-dominé, qui distingue la sensualité humaine de l'amour inventif, certes, mais animal, de nos amis les bonobos?...

(je vous laisse méditer là dessus.)

Bien sur, mon but n'est pas ici de vous entretenir de la sexualité chez les éclaireurs, mais d'en arriver à expliquer comment s'en servir pour les pousser au meurtre. L'amour n'est jamais loin de la mort, comme nous l'apprend la menthe religieuse (qui, pour rappel, aime à décapiter son amant un fois repue de son sperme, ce qui en vérité dénote l'extreme limitation de son systeme nerveux, ce qui est assez proche du cas scout).

Revenons donc à cette scene du mirador, admirable dans sa représentation un peu frustre des rapports grecs les plus civilisés d'initiation à l'amour. Il est connu que les spermatozoides ont le gout de la compétition. (Ainsi, l'homme ejaculera plus densément lorsqu'il s'agira d'une femme ayant de multiple partenaires, afin d'augmenter ses chances dans la compétition spermatique, comme l'attestent de très sérieuses recherches scientifiques.) De même, les éclaireurs sont en compétition pour une place au soleil, ou plus précisément pour un place à l'ombre, en recherche d'un coin d'oasis où étancher la soif causée par une longue marche dans le désert du désir adolescent. Cet oasis sera représenté symboliquement dans la conscience du groupe par les plus jeunes d'entre les éclaireurs, aux traits encore délicieusement enfantins, ainsi bien sur que par les éventuel membres féminins du staff... (mon dieu que ces phrases sont longues et inutiles)

Or, les éclaireurs sont autant des spermatozoides que des prunaux. Autrement dit, il se haissent facilement en raison de cette compétition permanente vers l'ovule, pardon, je veux dire vers cette place à l'ombre. Les stimulations érotiques dont nous parlions quelques paragraphes plus haut, derrière les apparences de la civilisations, représentent ces moments précieux où la cruauté du struggle for life est tout proche de s'exprimer dans sa forme la plus aboutie: la violence.

Imaginez que, en tant qu'animateur débonnaire, vous proposiez de généraliser l'expérience artistique d'échange vertical de liquides corporels dont vous etiez le témoin attendri. Ce qui n'était au départ qu'une mise en scene spectaculaire de l'ascencion platonicienne vers le beau, où les deux amants sont observés par leurs camarades hilares mais réticent, ce qui n'était au départ qu'un jeu interdit deviendra, par votre habilité à mettre à bas les pudeurs judéo-chrétiennes du gros de votre troupe, un formidable champs de bataille pour celui qui, passe moi l'expression, pissera le plus loin. Vous verez alors les scouts restés en bas du mirador se disputer la meilleurs place, afin de profiter des effluves jaunatres émanant du plus prodigue de vos CP placés en position dominante.


C'est à ce moment que vos talents d'animateurs devront être déployés dans toute leur polyvalence, afin de stimuler les milles petites haines entre animés. Vus le contexte de totale désinhibition résultant de l'euphorie scatologique générale, pourquoi ne pas proposer de noyer le petit gros dans les feuillées? De lancer le petit leger par dessus la rivière? Et autres joyeusetés que, par crainte de la censure, je vous laisse la responsabilité d'imaginer.


flower

J'aurai aimé pouvoir encore développer, mais il se fait tard. N'hésitez pas à me contacter si l'un au l'autre point vous semble obscur, ou si vous désirer un développement plus technique et plus rigoureu des idées générales présentées dans cet article.

Bien le bonsoir.

Dr Goupilif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guyz SuperStar
Admin
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 34
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Racontez vos meutres   Sam 30 Juin - 15:11

Goupilif a écrit:
Que n'a-t-on pas vu ou vécu en matière d'expérimentations, qui pour être homosexuelles ne révelent pas moins un sens inné de la fantaisie érotique, que les animateurs avisés prendrons soin d'encourager.


On a pas été dans les mêmes unités alors Very Happy

Quoi qu'il en soit ton analyse est je trouve des plus pertinente et mérite d'être appréciée à ca juste valeur par le futur psychologue que je suis (ou que je souhaite prétendre être).
Quoi qu'il en soit, à partir de faits scientifiquement prouvés, on arrive quand même à dire n'importe quoi et je trouve ca plutôt pas mal... je pense qu'il n'y a pas que les Freud, Yung et la bande à Marcel qui ont le droit de faire de la psychologie à 18 sous et quelques centimes...

Merci pour toutes ces expériences rapportés, elles m'ont données faim. Je m'en vais lisser ma statuette de bronze.

Bien à vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rikkithekid
Admin
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 34
Localisation : à mon bureau
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Racontez vos meutres   Sam 30 Juin - 16:58

Onsensquetoncervauxdéborde...bouchetesoreilles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goupilif

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 34
Localisation : Terre! terre!, terr.. aïe
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Racontez vos meutres   Sam 30 Juin - 19:18

Guyz SuperStar a écrit:

On a pas été dans les mêmes unités alors Very Happy

l'anecdote de la pisse dans la bouche du haut du mirador est hautentique.


Guyz SuperStar a écrit:

Quoi qu'il en soit, à partir de faits scientifiquement prouvés, on arrive quand même à dire n'importe quoi et je trouve ca plutôt pas mal... je pense qu'il n'y a pas que les Freud, Yung et la bande à Marcel qui ont le droit de faire de la psychologie à 18 sous et quelques centimes...

Exactement. Je suis pour une réapropriation par le peuple de la psychologie populaire injustement extorquée par les Lacans et autres jargoneux et autres férus de paradoxes Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guyz SuperStar
Admin
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 34
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Racontez vos meutres   Dim 25 Juin - 3:02

Il ne nous manque plus que l'avis du docteur sur nos chers pionniers et la boucle sera bouclée.
En espérant qu'on ne l'ai pas emprisonné entre temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Racontez vos meutres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Racontez vos meutres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Racontez nous vos voyages
» Racontez-nous vos rêves/cauchemars
» Comment vous racontez la partie de Yasmina Reza
» Vous n'êtes ( enfin ) plus logé(e) . Racontez votre bonheur quotidien.
» 5è, quel roman policier en OI? LC?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les enculeurs de vaches :: Ma vie de Caissière :: Tabou-
Sauter vers: